Ce qu’on a de meilleur

 

 

Dossier de Création

 

Texte et mise en scène : Ludovic Pouzerate.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ça commence une nuit d’orage. Sur une route de campagne. Un homme marche. Il revient du château. Le château, c’est un squat en bordure de forêt. Un endroit qui fédère. Ce soir, l’ambiance était plus lourde que d’habitude. Il y avait bien un projet d’autoroute. Mais ce projet n’était sérieux pour personne. Sauf que maintenant les avis d’expulsions sont là. Et les bulldozers ne devraient pas traîner. Alors lui, il a eu envie de profiter de la nuit. Une voiture. Elle s’arrête. Des hommes en descendent. Ils le tabassent et le laissent sur le bord de la route. Ce qu’on a de meilleur ça commence comme ça. Ça commence mal. Tout du long il y a ça en suspens. Le sort de ce jeune militant tabassé pour s’être opposé à une autoroute. Et puis on s’organise. Ce qu’on a de meilleur, c’est l’histoire d’une résistance joyeuse. Sans romantisme ni idéalisation. C’est l’histoire de gens libres qui s’opposent à la toute-puissance d’une multinationale. C’est l’histoire d’un bout d’humanité qui s’invente et qui n’a pas baissé les bras

 

Avec : Mélina Bomal, Stéphane Brouleaux, Antoine Brugière, Frédéric Fachena, Elsa Hourcade, Etienne Parc,Bryan Polach.

Scénographie : Ludovic Pouzerate et Laurent Vergnaud.

Création lumière : Laurent Vergnaud.

Création sonore : Didier Leglise.

Assistante mise en scène : Karine Sahler.

Production et diffusion : Dantès Pigeard.
Production Mushotoku-Warai Association.
Coproduction Collectif 12, fabrique d’art et de culture, Mantes-la-Jolie. 
Avec le soutien de La Maison des Métallos et du théâtre Paris-Villette.